La fleur des musiciens de Pierre de Ronsard  

Jean-Louis Martinet
C. Goudimel
C. Janequin
G. Costeley
P. Bonnet
N. de la Grotte
F. Regnard
O.de Lassus
A. de Bertrand
Florent Schmitt

La fleur des musiciens de Pierre de Ronsard

Jean-François Sénart, conductor
Ensemble Vocal of Radio Canada, Ensemble vocal


Premier et unique enregistrement de la cantate de Jena-Louis Martinet, reedition

VOL IC 218

Prix d'un CD : 5.90 €


Ecouter un échantillon de toutes les pistes :

Piste, Titre Ecouter Caddie
01. C. Gaudimel, Quand j'aperçoy ton beau chef jaunissant (2:10) 0.49
02. C. Janequin, Petite nymphe folâtre (1:03) 0.49
03. G. Costeley, Mignone, allons voir si la rose (2:39) 0.49
04. P.Bonnet, Pour avoir trop aymé (3:45) 0.49
05. N. de la Grotte,Ma maistresse est toute angelette (2:01) 0.49
06. F. Regnard, Si je trépasse (2:01) 0.49
07. O. de Lassus, Bonjour mon coeur (1:09) 0.49
08. A.de Bertrand, Ce ris plus doux (3:04) 0.49
09. O. de Lassus, O doulx parler (4:35) 0.49
10. Florent Schmitt, Pour vous de peine, op. 104 (2:25) 0.49
 
Jean-Louis Martinet
Cantate "Les Amours"
11. Dedans les prés, je vis une Naïade (1:18) 0.49
12. Voicy le bois (0:46) 0.49
13. Mignone, allons voir si la rose (1:47) 0.49
14. Bel aubépin (1:25) 0.49
15. Bonjour mon coeur (0:59) 0.49
16. Quand ce beau printemps je voy (1:26) 0.49
17. Quand vous serez bien vieille (5:41) 0.49
 

Temps Total 40:08

Pierre de Ronsard

« Ronsard, a écrit le musicologue Henry Expert, aimait passionnément la musique. Et de fait, les beaux chants, à une ou plusieurs voix, accompagnées ou non du jeu des instruments, lui paraissaient une condition indispensable pour l'accomplissement et la perfection de l'oeuvre lyrique »

Et le poète lui-même se plaisait à affirmer, comme le rapporte son ami et biographe Claude Binet, « sans la musique, la poésie est presque sans grâce... »

Voilà qui a motivé la pertinence de ce florilège polyphonique où se mêlent musiciens de la Renaissance et compositeurs du XXe siècle.

La cantate « Les Amours » de Jean-Louis Martinet, dont le décès est survenu en décembre 2010, occupe une place privilégiée dans ce disque, prolongeant dans un langage moderne la vie de ses vers magnifiques, et leur ouvrant une perspective d'immortalité.

Ce chef d'oeuvre a capella est malheureusement méconnu et le présent enregistrement est en fait une première mondiale : il s'agit du repiquage d'un disque vinyle produit par le Service International de Radio-Canada en 1976, alors que Jean-Jouis Martinet était professeur d'écriture et d'orchestration, invité par le Conservatoire de Musique de Montréal. - Autobiographie de Jean-Louis Martinet: www.musimem.com/martinet-autobio.htm